Qu’est-ce qu’un Monument Historique – classé ou inscrit ?

Les 2 principales protections des Monuments Historiques

Un Monument historique est une appellation donnée à certains sites du patrimoine national. Il peut également se référer à la procédure nationale par laquelle la protection du patrimoine national est étendue à un bâtiment, une partie spécifique d’un bâtiment, une collection de bâtiments, jardin, pont, ou autre structure, en raison de leur importance pour l’architecture patrimoine culturel. Les structures publiques et privées peuvent être répertoriées de cette manière, ainsi que les objets mobiles. En 2012, il y avait 44.236 monuments répertoriés.

1- Le classement aux Monuments Historiques

Le classement s’adresse aux édifice dont la sauvegarde présente un intérêt public pour l’histoire en générale ou l’art en particulier.

Il est attribué par arrêté du Ministre de la Culture et de la Communication, sous le contrôle de la Commission Régionale du Patrimoine et des Sites (CRPS), puis de la CNMH (Commission Nationale des Monuments Historiques) en accord avec le propriétaire.

Si toutefois le propriétaire ne donnait pas son accord, le classement pourrait être déclarer par décret du Conseil d’Etat après avis de la Commission Nationale des Monuments Historiques, ce qui est rare.

Les édifices classés au titre des Monuments Historiques correspondent à environ 1/3 du patrimoine protégé.

2- L’inscription aux Monuments Historiques

L’inscription concerne des édifices dont la sauvegarde présente un intérêt historique ou artistique.
L’inscription est prononcée par arrêté du Préfet de Région après avis de la CRPS (Commission Régionale du Patrimoine et des Sites). L’accord du propriétaire n’est pas nécessaire.

Les édifices inscrits au titre des Monuments Historiques correspondent à environ 2/3 de l’ensemble du patrimoine protégé.

logo Monument HistoriqueLes bâtiments peuvent recevoir la classification pour leur extérieur ou leur intérieur, y compris la décoration d’un bâtiment, son mobilier, une pièce unique ou même un escalier. Un exemple est la classification Monument Historique du décor dans le café  » Deux Garçons  » à Aix-en-Provence dont les clients étaient autrefois Alphonse de Lamartine, Émile Zola et Paul Cézanne. Certains bâtiments sont désignés en raison de leur lien avec une personnalité unique, comme l’Auberge Ravoux à Auvers-sur-Oise qui est désignée MH en raison de son lien avec le peintre Vincent van Gogh. Depuis les années 1990, un grand nombre d’endroits ont reçu la désignation en raison de leur importance historique pour la science.

La désignation MH (Monument historique)

La désignation MH (Monument historique) trouve ses racines dans la Révolution française quand le gouvernement a nommé Alexandre Lenoir pour spécifier et sauvegarder certaines structures. Bien que les premières classifications aient été données au XIXe siècle par l’écrivain Prosper Mérimée, inspecteur général des monuments historiques, par une première liste établie en 1840. En 1851, Mérimée organise les Missions Héliographiques pour documenter l’architecture médiévale de la France.

Un «monument historique» peut être marqué par le logo officiel. Il s’agit d’un dessin représentant le labyrinthe de la cathédrale de Reims, qui est elle-même un site du patrimoine mondial. L’utilisation du logo est facultative.

LES DERNIÈRES ACTUALITÉS CHÂTEAUX-STORY